éditions de beaux livres - 
art, poésie, musique, cinéma, romans

La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire.

Victor Hugo

En quelques mots...

Art 3-Éditions, créé en 2008 par Charles-Yves et Françoise Plessis après 20 ans de galerie d’Art contemporain, doit sa pérennité et son succès aux coups de cœur qui les animent. Sortant de leur domaine de prédilection, l’art et les artistes, ils ont choisi de s’ouvrir au roman depuis 2017.

Prenez le temps de voyager à travers quelques pages de ces livres sur la page suivante.

Nous aimons les libraires, ils peuvent vous fournir tous nos ouvrages, disponibles également sur notre site.

Notre histoire

Découvrez toute notre histoire  et nos ouvrages à travers  le dossier de presse.

Nos parutions à la Une

Graslin – Un homme, son œuvre, son quartier de Gérard Pompidou est désormais chez vos libraires. N’hésitez pas à lire quelques pages  dans notre rubrique « Lire et commander »

Grandjouan – La fascination Isadora vient de nous arriver. Il sera en librairie en juillet. Cette biographie d’un homme mené par sa passion et ses convictions  peut être une bon livre pour les vacances

Une ombre dans les intempéries de l’œil  à paraître en juillet. Ce livre se feuillète comme une visite rétrospective dans un musée. Il prépare et doit accompagner l’exposition de Jean-Yves Cousseau en octobre au château de Chamarande, centre d’art de l’Île de France. Il permet également de comprendre le travail de l’artiste exposé dans Voyage à Nantes 2019 à la Médiathèque de cette ville -du 29 juin au 30 septembre.

Grandjouan - La fascination Isadora

«C’est vous qui dessinerez mon tombeau… vous me le promettez, Jules…?» La nuit était tombée. C’était dans les premières années du siècle, au pied d’un temple de l’Égypte ancienne. Elle lui avait demandé cela, avec son petit accent qu’il aimait tant. Il avait promis. Et c’était pour honorer cette promesse qu’il était là, en cette fin de 1956, à San Francisco. Isadora Duncan, la plus grande danseuse de son temps, qui avait révolutionné la chorégraphie, Isadora, bien sûr, mais aussi ses combats du début du siècle, la création de la CGT, «L’Assiette au Beurre», son exil à Darmstadt, son œuvre artistique, le Montparnasse des années vingt, la Révolution, son périple dans la Russie des Soviets… Et puis Nantes, sa ville, port de tous les rêves et de tous les départs, à laquelle il était resté passionnément attaché…

Une ombre dans les intempéries de l'œil

 » Une autre ressource profonde de l’art de Jean Yves Cousseau est l’intérêt qu’il porte aux traces et empreintes : traces diverses laissées
sur le bitume ou l’asphalte, moules en plâtre utilisés par Rodin, mains « négatives », graffiti, point d’impact d’un heurt, empreintes végétales…, toutes choses qui parlent d’événements passés, qu’il s’agisse du passage de personnes inconnues, de ce qui garde le souvenir de réalités périssables, ou n’a fait que servir à produire un objet que l’on
ne voit pas  » .

Alain Madeleine-Perdillat

Graslin - Un homme ...

Cet ouvrage est né à la suite d’un appel de Gérard Pompidou nous proposant d ‘éditer son travail sur la Place Graslin, le Cours Cambronne et l’Hôtel des Cariatides.
Mais aussi sur l’histoire de Nantes, du quartier Graslin et sur les hommes qui s’y sont investis – Gérard Mellier, Ceineray, Mathurin Crucy, mais surtout Jean – Joseph – Louis Graslin.
Qui étaient ces hommes connus à travers les noms des rues de la ville, et comment Nantes intra-muros s’est-elle transformée aux XVIIIe et XIXe siècles ?
Un livre pour les curieux, les passionnés, d’histoire ou de la ville de Nantes.

Fermer le menu
felis leo. amet, porta. Donec Phasellus vulputate, dolor. ut sem, massa
×
×

Panier

Newsletter
Recevez nos actualités et notre newsletter en vous inscrivant simplement dans l’encart ci-dessous.