À paraître en novembre

Une adolescente vit heureuse dans un monde harmonieux. Tout à coup, son univers s’écroule avec une incroyable cruauté.

Ce récit initiatique raconte son chemin de résilience à travers les rires, les larmes, l’amitié, la créativité et une nouvelle foi naissante.

Née en 1963, Leo Favreau grandit à Genève. Elle aime jouer dans l’atelier paternel qui sent la peinture. Elle y croise Dali, César, Picasso… Fille, sœur, épouse, mère, elle vit à Ancenis où elle exerce le métier de productrice de spectacles vivants et la photographie.

Le soleil rugissant est son premier roman.

 

 

 

Nos parutions de l'année 2022

Les larmes volées Édith Le Bec : Sonia, une petite fille de cinq ans, joue innocemment au « jeu de la mort »… Et la mort est bien présente ainsi que les silences : disparition brutale d’une mère, absence mystérieuse du père, non dits dans cette famille provinciale des années cinquante. Plus tard, Sonia tente, entre doute et révolte, de rassembler les bribes de son histoire pour retrouver la source de ses larmes perdues… . Car les évènements vécus confusément par l’enfant vont se télescoper avec la découverte inattendue d’une aquarelle, par Sonia adulte.  À la croisée de deux familles que tout sépare, l’intrigue nous entraine de Tressac, un village de Loire-Inférieure
jusqu’à l’île de la Réunion en passant par Paris et Marseille sur fond de trafic douteux… Mais pour quelle vérité ? Pour lire quelques pages cliquer ICI

Dualités Jean Yves Cousseau, coutumier des rapports entre littérature et photographie, a invité neuf femmes poètes — Claude BerClaudine BohiSarah ClémentHania DaoudCarole DarricarrèreCatherine JullienClaire Le CamMarcelline RouxAnne Talvaz — à choisir une série de dix photographies chacune, sur lesquelles elles ont apposé leurs mots, croisé leur texte. Poésie et photographie ne sont pas ici illustratives l’une de l’autre, mais complémentaires. Format 25×26,5 cm 24 Pour lire quelques pages cliquer ICI

Les Silences de Schubert   Shani Diluka, pianiste de renommée internationale, navigue entre les salles de concerts et l’intimité de sa plume. Après son premier livre« Canopées » en 2018 , (ce recueil figurait dans la liste des prix Poésie de l’Académie Française), Shani Diluka offre des poèmes et aphorismes, sentiers vers de nouvelles perceptions et introspections, qui ne prétendent pas tout dire ni dire le tout d’une chose. Chacun d’entre nous y trouvera, à travers un écho intérieur, le chemin vers d’autres lumières  .   Format 14×19 cm  15 €   Pour lire quelques pages cliquer ICI

 
 

Vous souhaitez découvrir nos ouvrages ? : dans l’onglet lire ou commander vous pouvez lire quelques pages de chaque livre sans les commander.

les

Notre histoire

Découvrez toute notre histoire  et nos ouvrages à travers  le dossier de presse.

X
×
×

Panier

Newsletter
Recevez nos actualités et notre newsletter en vous inscrivant simplement dans l’encart ci-dessous.